Grioo Pour Elle
Dimanche 26 Mai 2019
 



 
Accueil > People > L'actu des people > Michelle Obama victime de "google bombing"
+ Retour au sommaire de la rubrique
     
Michelle Obama victime de "google bombing"
Mais Google a présenté ses excuses et la photo a disparu
 26/11/2009 Par Rédaction Grioo Pour Elle
 
Envoyer
Imprimer
Réagir

   
Michelle Obama est la dernière victime de ce qui est couramment appelé "Google Bombing".
En gros cela consiste à tromper le moteur de recherche pour qu'il donne un résultat disons... inattendu.
Nicolas Sarkozy en a été victime il y a quelques mois, tout comme George W. Bush: en tapant mass destruction weapons (armes de destruction massive) en 2003 on tombait sur une page imitant celle d'Internet Explorer quand on tape une adresse inexistante.

Plus récemment, en tapant "white man stole my car" (un homme blanc a volé ma voiture), Google demandait à l'internaute s'il ne voulait pas plutôt dire "black man stole my car" soit, un noir a volé ma voiture. Là aussi il s'agissait de google bombing. Une technique qui consiste en résumé à faire pointer des milliers, voire des centaines de milliers de liens vers une page. Comme Google mesure plutôt la popularité des pages, ces pages artificielles détournent donc les résultats de la recherche.

Pour Michelle Obama il suffisait d'aller sur Google Images et de taper "Michelle Obama".
Le second résultat était pour le moins insultant pour la First Lady puisqu'il la dépeint sous les traits d'un singe.

Le moteur de recherche a "présenté ses excuses" mais comme dans les cas de google bombing précédents, l'équipe de Google a refusé de "trafiquer les résultats à la main" (ils estiment en effet que leur algorithme serait moins performant s'il était trop souvent modifié pour accomoder des cas particuliers). Google a expliqué sa position en ligne.
Pour défendre Google on peut ajouter qu'il y a quelques années lorsqu'on tapait "jew" (juif en anglais), un site antisémite apparaissait en première position. Et bien que la communauté juive ait fait pression sur l'un des fondateurs de Google (de confession judaïque), le moteur s'était refusé à amender son sacro-saint algorithme.

La triste affaire a trouvé son épilogue sans google puisque la plateforme de blogs qui hébergeait la photo a décidé de la supprimer.
Tout est bien qui finit bien?
Envoyer | Imprimer | Réagir (23 réaction(s))
 
Mots-clés: Célébrités   Michelle Obama   
 

   

Partager sur: Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 






Elles ont participé à la manifestation contre Guerlain Maïmouna Coulibaly parle du film La Vénus Noire